Jour 7 – Pédagogie

Nous avons commencé cette journée avec une réunion sur la gestion des « nucleos » et un rappel de la philosophie du « Maestro Abreu », menée par le Professeur Eugenio Carreño avant de rentrer dans le détail de l’organisation des nucleos et des différents programmes aujourd’hui en action.

elsistema2222

« Un enfant matériellement pauvre devient riche spirituellement à travers la musique, et une fois le processus amorcé, son esprit, sa pensée et son âme sont préparées à aller de l’avant. »

« Le fait que la musique exprime l’invisible, l’inexprimable, la rend particulièrement fertile et créative. Son mystère, sa possibilité de se suffire à elle même comme aucun autre art, la rend prolifique, immensément accessible à la plus profonde sensibilité, bien plus que les autres arts. »

« El sistema n’est pas un système statique. C’est une structure qui s’inscrit dans une dynamique perpétuelle de transformation, de renouvellement et d’adaptation tout en changeant de manière positive le monde moderne. « Tocar y Luchar », c’est compter sur la participation de tous. »

« L’orchestre est un programme d’intégration sociale très efficace, car l’enfant amène avec lui ses parents, sa famille, ses voisins et intègre par de là même toute une communauté. »

« Ce n’est pas seulement une éducation ou une croissance intellectuelle, un enrichissement intellectuel, c’est aussi une éducation de la sensibilité. »

« Le potentiel esthétique que chaque enfant et chaque jeune possède est utile pour lui assurer une qualité de vie et donc, le sauver de tous les dangers. »

La Fondation Musicale Simon Bolivar (El Sistema) est une institution ouverte à toute la société, avec une haute idée de l’excellence musicale, qui contribue au développement complet de l’être humain. Il lie la communauté à travers l’échange, la coopération et la culture de valeurs transcendantes qui influent sur la transformation de l’enfant et de son environnement familial. Nous disposons d’un moyen humain dirigé vers la réussite d’un but commun, de mystique et de joie, en formant des équipes pluridisciplinaires hautement motivés et identifiés avec l’institution. Le mouvement orchestral s’impose comme une opportunité de développement personnel sur les plans intellectuel, spirituel, social et professionnel, en sauvant l’enfant d’une jeunesse vide de sens, désorientée et dépravée.

« La racine du problème social réside dans l’exclusion. Nous observons le monde et nous voyons que l’explosion du problème social correspond à une forme d’exclusion. »

La Mission :

« El Sistema » constitue une oeuvre sociale de l’État Venezuelien consacrée au dévouement pédagogique, professionnel et éthique pour l’enfance et la jeunesse, au moyen de l’instruction et de la pratique collective de la musique. L’institution est dédiée à la formation, la prévention et le sauvetage des catégories les plus vulnérables du pays, quelque soit leur âge ou leur situation socio économique.

L’inclusion sociale dans le Nucleo :

  • Le Directeur fait figure de référence pour l’enfant.
  • Introduction au leadership.
  • Ce n’est pas seulement l’éducation de l’intellect, mais aussi celle de la sensibilité.
  • Encourager le développement de la sensibilité à travers l’orchestre.
  • L’intégration de tous au-delà de sa projection future.
  • Formation d’un futur citoyen.
  • Notion de faire partie d’un ensemble, d’une communauté.
  • Priorité à la formation en tant qu’être humain (enrichissement spirituel).
  • Sens de l’identité.
  • Créativité et motivation de l’enseignement.
  • Orchestre comme facteur de motivation.
  • Intégration de l’orchestre dans la communauté, concerts devant l’entourage.

Différents programmes Académiques du « Sistema » :

  • Programme Orchestre.
  • Programme Choeur.
  • Programme « Alma Lanera ».
  • Programme Simón Bolivar.
  • Programme des nouveaux groupes.
  • Programme des nouveaux intégrants du « Sistema ».
  • Programme Hospitalier.
  • Programme d’éducation spécialisée.
  • Programme de formation des enseignants.
  • Programme de lutherie.
  • Programme pénitentiaire.

Structure Académique dans les Nucleos :

  • Les ressources humaines nécessaires.
  • Personnel logistique, organisation des groupes.
  • Supervision académique.
  • La mobilité des étudiants au sein du « Sistema ».
  • Le concept et l’application du « professeur intégral » qui peut enseigner la formation musicale pendant un cours d’instrument.
  • L’enseignement musical dans le Nucleo est pratiqué à travers l’orchestre de manière collective.
  • L’enseignement de la technique instrumentale se fait par le biais du répertoire orchestral, avec l’aide du « professeur intégral ».
  • Rôle du directeur dans le Nucleo.
  • Les professeurs peuvent aider le directeur à résoudre des problèmes techniques.
  • Suivi académique des étudiants par domaines.
  • Concerts académiques.
  • Travail avec les jeunes enfants.
  • En initiation à la pratique orchestrale, il est recommandé de suivre le programme de choeur comme étape préalable pour les enfants.
  • Système de bourse au mérite sur audition.
  • Prévention des besoins du Nucleo pour l’année suivante sur la base d’une projection de croissance attendue.

Depuis sa première année de fonctionnement en 1975, le « Youth Symphony Juan Jose Landaeta », orchestre originaire du « Sistema », dispensait une éducation artistique et musicale dans et en dehors du Venezuela. Ses premières représentations ont non seulement déclenché un impact en Écosse, au Mexique, en Colombie, aux USA, après seulement 1 an d’existence, mais aussi chaque état et village du pays voulait suivre l’exemple de Caracas et compter sur son propre orchestre de jeunes.

Par conséquent, bon nombre des musiciens d’avant-garde sont retournés dans leur pays d’origine pour établir des fondations similaires basées sur l’orchestre, la jeunesse et la formation des enfants. C’est ainsi que se sont multipliés les orchestres, les musiciens et les professeurs de l’est à l’ouest, du sud au nord en passant par le centre du territoire, pour compléter la carte du Venezuela, riche et parsemée d’orchestres et de choeurs. Cette institution est aujourd’hui connue comme « El Sistema » : un puissant réseau d’orchestres, de choeurs, d’enseignement, de programmes spéciaux, de Nucleos, d’écoles de musique et de lutherie.

La population de plus de 700.000 enfants et adolescents vénézueliens se répartit sur 1305 orchestres de jeunes, d’enfants et de tout petits, et 1121 choeurs d’enfants, avec un personnel enseignant de 9010 professeurs répartis sur les 24 états du Venezuela.

????????????????????????????????????

75% des enfants et des adolescents qui fréquentent le « Sistema » vivent en dessous du seuil de pauvreté, et beaucoup d’entre eux vivent dans des villages éloignés des grandes villes et des centres de production. En outre, « El Sistema » a généré : le programme d’éducation spéciale pour les enfants handicapés, le programme carcéral qui soutient la réintégration dans la société des prisonniers, le programme des soins hospitaliers qui accueille des enfant atteints de maladies chroniques dans les hopitaux.

Cette expérience vénézuélienne a généré un impact culturel et social considérable, en particulier dans les pays qui cherchent à réduire leur niveau de pauvreté, l’analphabétisme, la marginalisation et l’exclusion des enfants et des jeunes, ainsi que les pays qui ont historiquement cultivés les arts musicaux. En 2015, « El Sistema » a inspiré de nombreux pays pour ses programmes orchestraux et d’enseignement.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

  1. Nous lisons vos présentations et écoutons les enregistrements avec un intérêt croissant. Quel chef d’orchestre à 2ans, c’est émouvant!
    Enfin une explication claire des méthodes et objectifs des « nucléos ». Puissiez-vous semer beaucoup de « graines » afin que les jeunes récoltent une belle moisson.
    Malgré tous les problèmes sociaux et les difficultés matérielles,on a foi en l’être humain quand il est capable d’initier et de réaliser de tels tremplins pour aider et sauver les plus défavorisés grâce à la musique.
    Vous allez revenir avec une foule d’idées à appliquer chez nous aussi. ..Courage pour la suite.

  2. Les enregistrements que vous envoyez sont une preuve que le travail porte et profite à tous les musiciens présentés. Quelle multitude et quel enthousiasme! Les handicapés terminent cette démonstration de manière magistrale, c’est une œuvre humaine et sociale.

Laisser un commentaire

obligatoire