Jour 7 – Atelier 1

Aujourd’hui, nous avons eu le plaisir de rencontrer les élèves avec qui nous allons travailler pendant une semaine autour de l’improvisation. Après la découverte du Nucleo San Augustin, l’orchestres d’harmonie (40 musiciens) nous a présenté plusieurs pièces de bienvenue. Tom et moi avons ensuite présenté notre projet, nos parcours, puis avons improvisé un petit duo. Leur première réaction face à une improvisation libre est mêlée d’enthousiasme et de peur. Cette approche de la musique, sans partition et sans chef est particulièrement déstabilisante pour ces élèves formés pour l’orchestre.

dsc_0186

Nous avons décidé de diviser l’orchestre en 2 groupes homogènes de 20 musiciens avec qui nous travaillons 1h30 chaque jour (vendredi – samedi – lundi – mardi – mercredi – jeudi+concert1 -vendredi+concert2), ce qui fait à peu près 5 séances, 2 répétitions générales avant chacun des 2 concerts. Pour chaque groupe, le cours se divise en 3 parties :

  • Exercices d’improvisation libre spacialisés.
  • Improvisation libre sur un film.
  • Soundpainting.

Les exercices consistent dans un premier temps à se transmettre le son par de longues tenues en étant en cercle et les yeux fermés. Ils permettent de souder le groupe et de porter l’attention sur l’écoute. Ces exercices inhabituels sont relativement fastidieux mais leur font prendre conscience de la matière sonore de leur instrument, une expérience acoustique inédite pour eux.

dsc_0231

Pour le premier jour, nous leur faisons visionner le film sans musique pour voir si cela les inspire. Leur réaction est très enthousiaste et nous leur proposons de chercher des idées pour tenter une première improvisation le lendemain.

dsc_0163

Le Soundpainting est une expérience beaucoup plus rassurante et familière pour ces musiciens habitués à jouer dirigés par un chef d’orchestre. Nous avons pris le temps d’apprendre les principaux gestes dans chacun des 2 groupes.

img_2862

Ce premier contact est très enthousiasmant pour nous car ces jeunes musiciens (entre 11 et 18 ans) sont extrêmement réactifs. Nous sentons malgré tout une différence d’attention entre les 2 groupes : le deuxième, composé d’adolescents plus âgés, est plus difficile. Nous remarquons aussi leur surprise quand nous leur demandons leur analyse des improvisation, leur ressenti sur cette expérience. Nous sommes accompagnés pour cette séance par la directrice du Nucleo et le chef d’orchestre. Leur retour en fin de séance est précieux pour préparer les suivantes.

Merci infiniment à Ana Guerrero pour les photos prises dans l’action.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

obligatoire