Chanteurs d’Oiseaux

Le Jardin aux Oiseaux

Balade spectacle

Déambulation au cours de laquelle le public aura le sentiment d’entrer en communion avec la nature, de s’immiscer en elle, dans ses plus profonds secrets. Dans le groupe, les paroles deviennent murmures, le silence se fait peu à peu et s’impose. A pas feutrés, les marcheurs commencent leur migration, les sens en éveil, en quête de sons.

Oh, surprise les chanteurs d’oiseaux, trillent, sifflent, gazouillent… et les oiseaux leurs répondent.

Des fauvettes apparaissent, elles s’approchent.

Cri d’alarme d’un merle, cri d’effroi d’un geai, chant d’amour d’un pinson…une scène de vie se met en place et rappelle que, chez les êtres ailés, se jouent les mêmes enjeux que chez les humains.

La nature est accueillante ou cruelle ; le paysage est le décor d’un récit que les artistes traduisent en musique.

Une poésie de l’instant, un voyage unique aux sonorités lointaines ou familières.

En savoir plus →

 

CONFÉRENCE ORNITHO-DÉCALÉE

POÉTICO-HUMORISTIQUE

Entre conférence et joutes sifflées, discussion improvisée avec le public et traduction musicale avec le saxophoniste, les chanteurs d’oiseaux nous partagent leur savoir et nous transportent dans leur univers.

Et si les oiseaux proposaient de nouveaux possibles ?
Comment séduire ? Comment éduquer ses enfants ? Comment transmettre son héritage ?
Quel est le meilleur moment pour tromper son conjoint ? Et même, que manger ce soir ?
Vous n’écouterez plus jamais les oiseaux comme avant.

En savoir plus →

 

L’Oiseau dans la Grande Guerre

L’utilisation du pigeon messager

La première guerre mondiale a vu l’avènement d’un modèle de transmission particulier qui utilisait, à proximité des lignes de front, le pigeonnier mobile.
En effet, les pigeonniers fixes des armées se sont avérés, très vite, situés à une trop grande distance des lignes de Front. Du côté français, les premiers pigeonniers mobiles seront des bus à impériale de la marque Berliet, réquisitionnés et transformés.

Les combats aériens

C’est Garin, qui en survolant, de nuit, la Manche, eut la surprise de percuter un vol de martinets. Il fut le premier à découvrir que ces oiseaux dormaient en volant dans les ascendances.

Les monuments aux morts

Ils sont plus divers les uns que les autres : pacifistes, patriotiques, républicains, guerriers ou nationalistes. Chaque commune de la Communauté en possède un. L’observation des symboles d’oiseaux sur le monument permet de mieux décrypter le message transmis à l’époque de son édification.